Vous avez un message caché (Selon les découvertes de Masaru Emoto)

Par Hélène JONET
Thérapeute EFT, L’Envol

 

L’Eau est vitale pour notre Terre comme pour tous les êtres vivants qui la composent. La vie sur Terre a commencé dans l’Eau. L’eau est la source de toute vie ! Quel est notre lien avec l’Eau ? Quel est son impact sur nous ?

Notre vie commence en tant que fœtus constitué de 99 % d’eau et qui évolue et grandi dans un milieu aquatique. Lorsque nous voyons le jour, nous sommes constitués à 90 % d’eau. Adulte ce pourcentage descend à 70 % voire à 50 % à la fin de notre vie. D’où l’importance de boire suffisamment afin de maintenir ce pourcentage assez haut. Comme l’oxygène que nous respirons, l’eau que nous buvons est indispensable à notre survie. Elle doit circuler, être libre. Dans ses études sur l’Eau, Masaru Emoto nous explique cela : Mouvement, changement, circulation signifient Vivre !

Masaru Emoto nous enseigne que l’Eau a la capacité de reproduire et de mémoriser l’information. Dans ses fabuleuses études sur les messages cachés de l’eau, il a étudié des cristaux qu’il a soumis à des mots, des musiques et qu’il a pris en photo. Ses résultats furent éloquents. En effet, les cristaux de l’eau du robinet des grandes villes polluées comme Tokyo ne forment aucun cristal complet. Alors que les eaux naturelles de rivières, sources, glaciers donnent formation à des cristaux complets.

L’expérience musicale a le même résultat. Soumis aux vibrations de Mozart ou Beethoven les cristaux sont parfaitement formés, délicats, magnifiques. A l’inverse, soumis à de l’Heavy Metal les cristaux sont difformes, incomplets.
L’expérience avec les mots est toute aussi incroyable. Les mots « merci », « paix », « amour » donne des cristaux merveilleux à contempler. Quand les mots « espèce d’idiot », « tu es nul » donne des cristaux déformés, fractionnés.

Quand est-il de l’impact des mots que l’on va dire à son prochain, nous qui sommes Eau ?
Vous prenez conscience du pouvoir de vos mots sur l’autre et de ses mots sur vous. Cultivez la Bienveillance, l’Amour et la Gratitude !


Hélène Jonet
Thérapeute EFT
06 77 96 27 17
www.facebook.com/helenejonetlenvol

 

Pour info :
Masaru Emoto est né le 22 juillet 1943 et mort le 17 octobre 2014, est un auteur japonais connu pour ses recherches révolutionnaires sur le pouvoir de l’eau, sur sa capacité à imprimer toute information qu’elle reçoit : écrite, orale ou musicale.

L’Eau, même plus peur…

L’aquaphobie racontée par Catherine Proteau
Fondatrice de « Nager dans le bonheur »

 

Et si l’eau était notre alliée, une source de jouvence, de bien être, de ressource, de plénitude. Depuis 20 ans d’accompagnement de personnes en quête de bien être aquatique j’ai pu constater que la libération des peurs dans l’eau induisait un véritable sentiment de lâcher- prise, de plénitude, de renaissance. Comme une reconnexion avec notre vie fœtale ou nous avons été bercés, caressés, enveloppés.

De mon expérience, j’ai pu constater que l’ensemble des personnes n’ont pas peur de l’eau, elles sont même plutôt attirées par cet élément ; en revanche elles éprouvent des difficultés à gérer leur respiration dès qu’elles ont de l’eau sur le visage, ou la difficulté à faire la planche ou encore à nager en profondeur. Très peu de personnes ont peur de l’eau elles ont des peurs dans l’eau qui se révèlent plus fortement dans cet élément aussi fascinant que mystérieux.

De par l’approche et la méthode que j’ai développées, j’ai pu assister à une véritable transformation de chacun des participants quel que soit leur âge, leur culture, leur vécu. Le plus spectaculaire pour moi : mon doyen de 88 ans qui n’avait jamais réussi à faire la planche dorsale s’émerveillait à enfin flotter librement au bout de 30 minutes seulement de stage. Comme cette femme qui m’a marquée lorsqu’elle a découvert les secrets de la respiration aquatique et a osé s’aventurer au large en toute quiétude.

Comme ces touts petits qui découvrent la joie de chanter dans l’eau et qui vont avec facilité pouvoir se déplacer sous l’eau sans boire la tasse au bout d’une ou deux séances. Imaginez découvrir ses sensations dans le plaisir et la douceur, tel est le principe de ma méthode.

Aujourd’hui, certaines personnes me sollicitent pour les accompagner lors de séjours de rêve pour nager avec les dauphins et découvrir des fonds marins paradisiaques.


Catherine Proteau
Aquathérapeute
contact@nagerdanslebonheur.com
www.nagerdanslebonheur.com

Il était une fois notre eau

Jean MOTTE,
Directeur du centre Imhotep, formation en acupuncture taoïste

 

Vous avez peut-être déjà entendu parler des cinq éléments en acupuncture. Bois, Feu, Terre, Métal, Eau. Mais savez-vous que l’élément Eau n’est pas l’eau à laquelle vous pensez ? Et non, l’Eau dont l’acupuncture se sert, est en fait une
métaphore pour nous indiquer le FROID. Et les chinois prennent alors la référence à la MER, qui est profonde, noire, glacée et effrayante. Tous ces critères sont ceux représentés par l’élément EAU.

Donc si l’élément Eau est le FROID, où donc se situe l’eau liquide ? Et bien c’est à l’élément TERRE, qui symbolise l’humidité sous toutes ses formes, de l’eau qui ruisselle, aux nuages, à la pluie, aux brouillards, aux brumes etc. Derrière cette apparente simplicité se cache une vraie réflexion philosophique et nous aimerions vous la faire partager.

Reprenons ; c’est à la Terre que ce trouve l’eau. La Terre, dans la pensée chinoise, est le centre dont la propriété et de ne pas avoir de mouvement (le centre d’une roue ne se meut pas) mais qui permet du fait de son immobilité, de créer le mouvement à tout ce qui est autour. Nous pouvons avancer alors que la Terre est le berceau des origines. Et cette Terre doit être humide, car une Terre sans liquide, une terre sèche ne donnera pas la vie.

Ainsi l’homme et la terre sont identiques. Prendre soin de l’un c’est prendre
soin de l’autre. Remarquez que la terre est humide, ce qui en permet le modelage. Car une terre sèche est de la poussière. Les Chinois ont tout construit sur l’observation. L’eau qui stagne, pourrit, n’est pas riche en oligoéléments propres à nous reconstituer. L’eau des rivières de montagne
est pleine de traces de minéraux qui sont indispensables à notre existence.
Ainsi l’eau doit être en mouvement afin qu’elle puisse se purifier et donner le maximum de son énergie de vie.

Nous sommes composés de 80 % d’eau lorsque nous sommes foetus et de 50 % à la vieillesse. Comme quoi, l’eau qui se sépare de la matière est bien un indicateur de notre chemin vers la vieillesse. Cette humidité qui possède de l’information est une clé importante de compréhension thérapeutique. Prenons l’argile qui n’est autre que de la glaise séchée. Celle-ci est extrêmement bonne à boire et soigne de multiples problèmes soit par voie buccale soit en application locale.

Nous sommes faits d’argile, nous guérissons par l’argile. Dans leur profonde sagesse les Chinois nous ont donné aussi une grille de lecture très intéressante du corps humain. La Terre représente aussi des émotions, des positions, en fait des indicateurs que notre Terre à nous se porte bien ou pas et donc que notre eau informative circule librement ou non. Grâce à cela l’acupuncture peut déterminer où en est votre circulation liquidienne et agir dessus par l’implantation d’aiguilles d’acupuncture.

Lorsque l’émotion « réflexion, soucis » se trouve activée, toute l’eau qui est dans notre corps est informée et comme elle nourrit toutes les cellules qui nous composent, alors chacune d’elle se retrouve dépositaire de cette émotion parasite.

C’est pourquoi, nos émotions sont considérées, dans la pensée chinoise, comme l’origine de toutes les maladies car elles s’infiltrent,
via l’eau dans chaque partie les plus petites du corps humain.

Pour conclure ce voyage quelque peu cosmopolite sur l’eau, source de notre création, il nous reste à terminer sur la nécessité de ne plus polluer les eaux avec nos déchets car si la Terre est notre origine elle peut aussi devenir notre sanctuaire. Et i nous voulons trouver une véritable symbiose avec notre environnement, il faut informer chacune de nos cellules d’un message de paix mais aussi de respect afin que cela ne soit pas uniquement un état d’esprit
mais un état de fait.


Jean MOTTE,
Directeur du centre Imhotep, formation
en acupuncture taoïste
www.centre-imhotep.com
https://www.jeanmotte.com/

La conscience physiologique: les mémoires de notre eau

Annie ATTAL
Thérapeute

 

La Conscience Physiologique est une approche thérapeutique alliant psyché
et soma, développée depuis quelques années par les recherches de Françoise
Steck et Agnès Lebas-Cervantes thérapeutes issues de la Psychologie Biodynamique [Gerda Boyesen (1922-2005)], et interpellées par les expériences de René Quinton (1866-1925) sur l’eau de mer comme milieu organique, milieu vital des cellules.

À l’origine la vie s’est organisée dans l’eau marine qui est le composant essentiel de l’être humain (70 % environ). Eau dans laquelle nous nous développons pendant notre gestation. Notre eau intérieure, support de notre âme, est donc riche des mêmes éléments que celle des océans…. Mais, tout comme ceux-ci sont pollués par les déchets de l’inconscience humaine,
notre océan intérieur malgré tout son vibratoire, est encombré aussi des mémoires de son histoire transmises inconsciemment de générations en générations.

Dans notre eau sont inscrites les informations d’une partie du vécu de nos parents, par l’ovule et le spermatozoïde, et de notre propre vécu. Tous les chocs physiques, émotionnels, psychiques, chimiques… que nous ressentons
depuis notre conception, fécondation, gestation, naissance et tous ceux qui s’y rajoutent ensuite y créent des mémoires auxquelles on s’identifie, des molécules conditionnant le mouvement vivant de nos liquides intra et extra-cellulaires, s’exprimant par des dysfonctionnements organiques, physiologiques, psychologiques, influençant ainsi notre façon de
percevoir, penser, agir, vivre.

Une situation peut être vécue comme « douloureuse » car elle réveille une mémoire cellulaire. L’usage entres autres de mots « résonnant » avec le blocage fluidique et de massages thérapeutiques permet de prendre conscience organiquement des liens inconscients entre les problématiques actuelles et les empreintes de traumatismes non digérés du passé, puis de
s’en libérer. Et de la fluidité intérieure apparaît la fluidité extérieure… Et des mémoires de l’histoire ne restent plus que les souvenirs qui ne nous impactent plus dans notre présent.

Nettoyer notre océan intérieur pour retrouver nos capacités de digérer les déchets et émotions, régénérer nos cellules, transformer notre matière, notre être, et exprimer en conscience nos qualités d’âme.


Annie ATTAL
www.conscience-therapie.com
Annie Attal Therapeute
06 76 81 31 24

La Méthode LESST®

Par Emmanuelle Lasek et Alain Chalumeau     
Psychopraticiens de la Méthode LESST®

 

Vaste sujet ! À ce jour, cela peut représenter une difficulté à quiconque souhaite se former, voir qui ou quoi, aller vers quelle méthode, vers quelle approche etc. Notre école « Therapy-Formation » a vu le jour en 2017.  Notre centre est situé à Saint Alban Leysse, en Savoie, dans la périphérie sud de Chambéry (73).

Nous avons créé cette école, à notre image, en toute simplicité et dans la bienveillance, grâce à vous, elle évolue et continuera d’évoluer pour vous apporter le meilleur, tout en gardant à l’esprit notre envie de rester à notre place, humble et à taille humaine. Forts de notre longue expérience, des différentes Formations auxquelles nous avons assisté, nous vous proposons aujourd’hui une véritable « Caisse à Outils » du Psychopraticien. Pour nous, il s’agît d’un outil abouti, réfléchi, efficace et en adéquation avec nos envies, nos croyances en termes thérapeutiques.

Notre priorité absolue est de fournir des services et des formations de qualité. Nous sommes perpétuellement en recherche d’amélioration, d’évolution pour vous apporter le meilleur. Nous sommes fiers de l’efficacité de nos méthodes et de nos solutions, mais nous nous efforçons de nous améliorer pour fournir de toujours meilleurs résultats.

Envie d’en savoir plus sur la Formation de « Praticien de la Méthode LESST® » ? Sur la Formation « Interprétation du Test Tibétain » ? Nous sommes là pour accompagner ! A tous les niveaux !  (Formation et suivi thérapeutique). Nous répondons à toutes vos questions ! La Thérapie Brève, la Méthode LESST®, le développement personnel, la PNL, l’Histoire de Naissance, c’est notre passion depuis plusieurs années et plus que tout, nous aimons partager et surtout transmettre !


EMMANUELLE LASEK et ALAIN CHALUMEAU   

Psychopraticiens de la Méthode LESST® Libération Emotionnelle des  Schémas et Souvenirs Traumatiques®
Formateurs et Conférenciers
30 Impasse de BOLLIET
SAINT ALBAN LEYSSE
73230 – SAVOIE
0626392799
achalumeau@hotmail.com

 

Des liens pour aller plus loin…

therapy-formation.fr
www.emmanuellelasek.fr
www.alainchalumeau.fr

 

Les ateliers de Carina&François

Par Carina&François
https://www.carina-francois-educations.com/

 

C´est avec beaucoup de plaisir, que nous vous présentons notre programme de début d´année. Nous tenons à remercier tout particulièrement le grand nombre de visiteurs que nous avons accueillis depuis notre démarrage en septembre dernier. C´est un magnifique encouragement pour nous.

Bye-Bye Allergies

Par Robin FATTA
Thérapeute Energeticien

 

 » Bye-Bye Allergies  » est une technique naturelle d’élimination des allergies, intolérances et sensibilités.

Cette méthode a été développée à partir de l’expérience de Françoise et François Munsch, praticiens et formateurs de praticiens en santé naturelle depuis près de 30 ans. Elle a été élaborée à partir d’éléments de nombreuses méthodes dont la kinésiologie, l’énergétique chinoise, l’ostéopathie, la psychothérapie, la naturopathie …., en tenant compte des spécificités du public, des praticiens et des substances allergènes de nos régions.

Elle a déjà permis à des milliers de personnes en Europe de se débarrasser de leurs allergies et de renouer avec la santé et le bonheur de pouvoir mener une vie normale.

Principes de base

Selon Bye-Bye Allergies le phénomène allergique est une réponse défavorable ( réaction physique, physiologique ou psychologique) d’une personne particulière face à une ou des substances données. Pour la majorité des gens ces mêmes substances sont pourtant inoffensives ou bien tolérées, voire utiles à leur santé: c’est donc bien un dysfonctionnement interne chez la personne allergique ou intolérante qui crée cette réaction inappropriée et auquel il faut remédier.

En effet chez la personne allergique ou intolérante, pour des raisons qui lui sont propres, son cerveau a perçu et enregistré cette substance comme une menace pour son organisme, il mobilise alors le système immunitaire contre cette «invasion» et se désorganise dans cette chasse à l’intrus inappropriée. Il s’agit donc de rectifier le déséquilibre des énergies cause de la pathologie, et surtout de corriger cette perception erronée du cerveau.

Il apparaît en effet que les stress, agressions et traumatismes divers que nous vivons dans le monde actuel sont à l’origine d’erreurs de « communication interne » ou bugs qui perturbent le métabolisme et sont la source entre autres d’allergies et intolérances.

 » Bye-Bye Allergies  » va permettre cette correction : par le biais des méridiens d’énergie, il reprogramme l’organisme pour lui redonner durablement les moyens de gérer harmonieusement ces substances qui le mettaient préalablement en échec – un peu comme un «reset» en informatique -.

Après le traitement, l’incompatibilité et le «bug» des énergies ont complètement disparu et il n’y aura plus de traces d’allergie, sensibilité ou intolérance lors d’un nouveau contact avec la substance.

Cette méthode permet aussi de déceler des blocages psychologiques à l’origine ou non d’allergies ( mémoires émotionnelles négatives, chocs, traumatismes….) et de les dénouer.

Il s’agit d’un travail de terrain, qui permet au corps de retrouver sa pleine capacité à gérer de façon adéquate et durable toutes les substances de son environnement.

Quel est le public concerné ?

Complémentaire de l’allopathie comme de différentes médecines naturelles, cette méthode n’interfère avec aucun type de traitement quel qu’il soit. Energétique, elle n’utilise pas de médicaments et n’entraîne pas d’effets secondaires ni de risques collatéraux pour la santé.

Rhume des foins, asthme, intolérances alimentaires, eczéma, réaction aux poils d’animaux, migraine, douleurs et troubles digestifs, articulaires, hormonaux, circulatoires, rejets médicamenteux, certaines formes de dépression et de dépendance, désordres immunitaires en tous genres, hyperactivité, etc , « Bye-Bye Allergies » s’adresse à toutes les personnes souffrant de ces pathologies, de plus en plus répandues dans un environnement en constante évolution (mode de vie, climat, alimentation industrielle, pollutions, technologie…)

Elle prend en compte chaque personne dans sa spécificité et sa globalité, et vise à éliminer définitivement les déséquilibres énergétiques causes de ses maladies et malaises divers, en restaurant son intégrité énergétique.


CONTACT

Robin FATTA – 332C, chemin de la traille 84700 SORGUES
Adresse Email : robinfatta@msn.com
Numéro de téléphone : 06.07.46.77.54

Site Internet personnel : http://soinsenergetiques84.e-monsite.com
Site Internet Bye-Bye Allergies : https://www.bba-byebyeallergies.org

 

 

Nadia (Aidan) Ighit – La thérapie par le dessin

Extrait de l’article paru dans « DNA – Dernières Nouvelles d’Alsace »   le 14/12/2018

Nadia (Aidan) Ighit a été une des découvertes du dernier Festival du Livre de Colmar en novembre. De nombreux visiteurs se sont arrêtés à son stand pour rencontrer celle qui vient de publier chez ID L’Edition « Qui dessine à l’intérieur de moi ? Lumières et Ombres »

Ce premier ouvrage prolonge son introspection personnelle sur la conscience de soi, le chemin initiatique de l’âme et le sens de nos émotions et de l’amour. Dans une approche universelle, elle relate ses expériences personnelles et spirituelles qui lui permettent de s’approcher d’une sérénité heureuse.

Les divers chapitres du livre sont illustrés par des dessins réalisés de manière intuitive, semblant dictés par une entité inconnue ou parallèle à notre monde. Toujours en une écriture agréable à lire, Nadia Aidan partage ses expériences pour témoigner que l’être humain est sur terre pour vivre en harmonie avec lui-même, avec les autres et avec son environnement.

 

Qui dessine à l’intérieur de moi ?

Lumières et ombres est un ouvrage de 100 pages, publié par ID L’Edition et vendu au prix de 15 €

 

 

Survivre par l’écriture

Entretien avec Florence de Val auteure de « Bonjour ma Vie »

 

L’auteure nous livre un témoignage bouleversant. Un cri de souffrance, mais aussi un message d’espoir adressé à toutes les personnes victimes d’abus sexuels. Peu à peu, elle reconstitue les pièces du puzzle de son enfance meurtrie, se réapproprie son histoire et affronte la dure vérité. Libérée de son statut de victime, elle peut enfin avancer sur le chemin de la reconstruction.

 

«En écrivant, je me suis réappropriée mon histoire, elle est devenue réalité et non divagation, elle avait besoin de l’être pour donner vie à l’être que je suis.

Demain, je serai encore plus proche de moi parce que je suis un être d’évolution, animée d’un désir, celui de me rapprocher de plus en plus de mon humanité. »

Vous évoquez des faits que vous avez occultés pendant vingt-huit ans et datant de votre enfance, pourquoi les racontez maintenant ?

Florence de Val : J’ai commencé à écrire ce livre il y a dix ans, après avoir rencontré mon père. Une rencontre que j’avais longuement préparée dans laquelle mon désir était de lui dire verbalement ce qu’il m’avait fait et répété sur ma fille, l’abus sexuel. Lorsque je lui ai dit qu’il avait abusé de moi ainsi que ma fille, bien sûr, il m’a traité de folle et m’a aussi lancé « Tu es à la mode, les affaires de viols sont en vogue à l’heure actuelle. » J’ai donc commencé l’écriture de mon récit il y a dix ans et pendant dix ans il a été présent, jusqu’au moment où j’ai pensé que ma fille était prête à le lire, car je voulais son accord pour le faire éditer.

Entre oubli et déni, entre trous de mémoire qui protègent et cauchemars qui bouleversent, comment avez-vous reconstruit la véracité des maltraitances sexuelles et viols que vous avez subis ?

C’est une très bonne question, car elle vient vraiment mettre à jour une des difficultés liées à l’inceste : le manque de preuves. Croire la victime, croire sa parole, la véracité de ses accusations. J’ai toujours su et j’ai toujours occulté cette réalité impensable à intégrer ; cette réalité dont j’aurais tant aimé qu’elle soit fausse, mensonge. Il y a la mémoire du corps qui parle, les ressentis, ses angoisses inexplicables et inextricables, ce mal être permanent, sa difficulté à être.

Puis les souvenirs présents avec lesquels on lutte constamment. Vient le moment d’aller regarder ce que nous n’avons pas voulu voir tellement c’est douloureux. Là, les souvenirs reviennent peu à peu et détruisent à nouveau…

Il faut du temps pour accepter, intégrer ce que nous avons vécu…

Comment avez-vous surmonté, puis vaincu, ce sentiment de honte et de culpabilité qui vous a collé à la peau ?

Je ne peux malheureusement pas dire que je l’ai totalement vaincu. Je suis encore par moment happée par ces deux sentiments. La différence, c’est que je vis des périodes sans et quand ils viennent, j’arrive à les identifier puis, au bout d’un moment, à me délester de nouveau de leur poids.

Le chemin de votre reconstruction a été long et difficile, jalonné de souffrances mais aussi de joies et de victoires, ne craignez-vous pas que votre livre vous renvoie à un statut de victime, entre voyeurisme et empathie excessive ?

Je me suis posé cette question. Je ne me sens plus victime, c’est l’essentiel. Mon désir de dénoncer l’inceste, ce crime qui vous laisse en vie tout en ayant volé votre enfance, est très grand en moi et m’anime. J’ai conscience qu’être exposée est difficile mais pour faire avancer les choses, il faut tout d’abord les dénoncer.

Quels sont vos projets, vos attentes aujourd’hui ?

Les projets sont essentiellement créatifs. Écriture, dessins, peintures. Et puis, il y a mon livre que je veux défendre pour que le tabou de l’inceste et du viol cesse, pour que la souffrance que cela engendre soit entendue et reconnue.

L’auriculothérapie

Entretien avec Beata Frey
Auriculotherapeute, BE HARMONY

 

Bonjour Beata, racontez-nous votre expérience, avez toujours été thérapeute ?

Non pas du tout ! Assez ironiquement, j’étais moi-même fumeuse pendant très longtemps, je travaillais dans les assurances à Genève, mon rythme de vie ne me convenait plus ! J’ai tout essayé puis j’ai tenté la méthode par auriculothérapie (stimulation de points par l’oreille) et je dois dire que cela a été une révélation ; je suis en fait une preuve vivante de l’efficacité de cette méthode ! J’ai voulu ensuite me former et suis devenue une adepte de la méthode Be Harmony depuis maintenant 3 ans.

Que traitez vous aujourd’hui dans votre cabinet ?

Je consulte dans mon cabinet à Veigy mais également en entreprise. La méthode Be Harmony consiste à stimuler par laser doux différents points situés sur l’oreille. Elle peut aider les personnes souhaitant se débarrasser de leurs dépendances notamment au tabac et à l’alcool mais également gérer des problèmes de poids, atténuer des douleurs articulaires ou liées au stress.

C’est le début de l’année, le temps des bonnes résolutions, pouvez vous expliquer à nos lecteurs qui ont envie de se lancer comment se déroule une séance ?

C’est un très bon moment pour faire le pas mais il faut surtout avoir un minimum de motivation et être prêt ! C’est pour cela que la 1ère séance qui dure environ 45 minutes se déroule en deux temps, d’abord sous forme d’un questionnaire afin de comprendre les raisons de la consultation, les motivations de la personne, les méthodes déjà testées et d’établir ensemble un parcours réaliste ; puis je procède à une première stimulation au laser doux.

Au bout d’une séance, les effets sont là ; cependant je propose systématiquement un forfait annuel afin d’accompagner la personne au mieux et d’éviter les « rechutes » !

Tout cela est très motivant, merci Beata.

BEATA FREY