Vous avez un message caché (Selon les découvertes de Masaru Emoto)

Par Hélène JONET
Thérapeute EFT, L’Envol

 

L’Eau est vitale pour notre Terre comme pour tous les êtres vivants qui la composent. La vie sur Terre a commencé dans l’Eau. L’eau est la source de toute vie ! Quel est notre lien avec l’Eau ? Quel est son impact sur nous ?

Notre vie commence en tant que fœtus constitué de 99 % d’eau et qui évolue et grandi dans un milieu aquatique. Lorsque nous voyons le jour, nous sommes constitués à 90 % d’eau. Adulte ce pourcentage descend à 70 % voire à 50 % à la fin de notre vie. D’où l’importance de boire suffisamment afin de maintenir ce pourcentage assez haut. Comme l’oxygène que nous respirons, l’eau que nous buvons est indispensable à notre survie. Elle doit circuler, être libre. Dans ses études sur l’Eau, Masaru Emoto nous explique cela : Mouvement, changement, circulation signifient Vivre !

Masaru Emoto nous enseigne que l’Eau a la capacité de reproduire et de mémoriser l’information. Dans ses fabuleuses études sur les messages cachés de l’eau, il a étudié des cristaux qu’il a soumis à des mots, des musiques et qu’il a pris en photo. Ses résultats furent éloquents. En effet, les cristaux de l’eau du robinet des grandes villes polluées comme Tokyo ne forment aucun cristal complet. Alors que les eaux naturelles de rivières, sources, glaciers donnent formation à des cristaux complets.

L’expérience musicale a le même résultat. Soumis aux vibrations de Mozart ou Beethoven les cristaux sont parfaitement formés, délicats, magnifiques. A l’inverse, soumis à de l’Heavy Metal les cristaux sont difformes, incomplets.
L’expérience avec les mots est toute aussi incroyable. Les mots « merci », « paix », « amour » donne des cristaux merveilleux à contempler. Quand les mots « espèce d’idiot », « tu es nul » donne des cristaux déformés, fractionnés.

Quand est-il de l’impact des mots que l’on va dire à son prochain, nous qui sommes Eau ?
Vous prenez conscience du pouvoir de vos mots sur l’autre et de ses mots sur vous. Cultivez la Bienveillance, l’Amour et la Gratitude !


Hélène Jonet
Thérapeute EFT
06 77 96 27 17
www.facebook.com/helenejonetlenvol

 

Pour info :
Masaru Emoto est né le 22 juillet 1943 et mort le 17 octobre 2014, est un auteur japonais connu pour ses recherches révolutionnaires sur le pouvoir de l’eau, sur sa capacité à imprimer toute information qu’elle reçoit : écrite, orale ou musicale.

Poulet, quinoa noir et purée d’amandes

La recette Linéa
Centre Bien-être Thonon-les-Bains

 

Nombre de personne : 1
Kcal/par personne :
Temps de préparation : 15 minutes
Temps de réfrigération :
Temps de cuisson : 10 minutes
Niveau : Facile
Coût : Economique

INGRÉDIENTS

60 gr de quinoa
1 blanc de poulet
5 noix du Brésil
1/2 avocat
1 citron vert
1 carotte
50 gr de haricot rouges au naturel
1 poignée de graines germées
Pour la sauce :
1 c. à c. de moutarde à l’ancienne
1 c. à s. de purée d’amandes
2 c. à s. d’huile d’olive
sel et poivre

PRÉPARATION

1 – Cuire le quinoa comme indiqué sur l’emballage. L’égoutter et le laisser tiédir.

2 – Saler, poivrer le poulet et le faire dorer à la poêle dans un filet d’huile

3 – Répartir le quinoa dans une boîte pour pique-nique. Parsemer de noix  concassées

4 – Ajouter l’avocat tranché et citronné, la carotte taillée en rubans, les haricots et les graines germées rincées.

5 – Émulsionner dans un pot les ingrédients de la sauce. Mettre dans une petite boîte hermétique. Au moment de manger, mélanger les ingrédients et la sauce.

Bon appétit !

Le Coquelicot

Par Élisabeth Bourgeois
Créatrice, Consultante, Formatrice en élixirs floraux réalisés selon la méthode originelle d’Ed. Bach

 

Mon nom commun : coquelicot
Mon nom latin : papaver rhoeas
Ma famille : papavéracée
Préparation de cet élixir par solarisation

« Je m’engage totalement et avec légèreté »

Description :

Je suis une fleur éphémère, d’apparence fragile. Je ne supporte pas d’être cueillie, j‘en meurs. Je pousse dans les champs, on me voit de loin. Lors de ma naissance, ma fleur est flétrie, puis je laisse deviner quatre pétales d’un rouge intense reliés à la manifestation. Ma couleur est reliée au sang du Christ. Ma tige est fine et velue, délicate. J’aime me laisser bercer par le vent. Ma
floraison débute en juin et finit en septembre.

LA SIGNATURE DE LA FLEUR
EN LIEN AVEC L’ÊTRE HUMAIN

Comportement des mauvais jours

Personne volage ou passionnée (amant, maîtresse).
Colérique ou sanguine, éclate quelle que soit la raison.
Elle abandonne au premier prétexte son projet, ses idées, trop lourd pour
elle, pensant ne pas avoir les capacités.
Elle peut avoir de super idées ou projets mais ne les concrétise pas, ou
lorsqu’elle aboutit, elle ne veut pas les lâcher dans le monde.

 

Potentiel révélé

Personne passionnée par un sujet et se donnera tous les moyens pour aboutir.
À le courage d‘un engagement total.
Lâche prise, ne s’attache pas aux choses ou aux êtres.
Accepte le va et vient de la vie, fluidité, souplesse. Vit à 100%.

Sur le plan physique

Améliore le système sanguin, fluidité.
Souplesse de corps et d’esprit.

Sur le plan spirituel

Engagement envers le monde spirituel grâce à l’approche de la méditation. C’est par amour, passion que la personne est capable de dépasser tous les
obstacles.

 

Conseil livres
Dr Edward Bach, éds. Le courrier du livre : La guérison par les Fleurs
Céline & Pierre Lassalle, éds. Terre de Lumière : Natura ou les secrets du livre de la nature
Philippe Deroide, éds. Le souffle d’or : Les élixirs floraux européens
Jean-Pierre Drouet, éds. Le souffle d’or : S’émerveiller à la rencontre des fleurs
Mère & Sri Aurobindo : La signification spirituelle des fleurs (2 vol.)
Élisabeth Bourgeois : Les élixirs floraux de Flora

 

Élisabeth Bourgeois
Créatrice, Consultante, Formatrice en élixirs
floraux réalisés selon la méthode originelle d’Ed. Bach
Tél. : 09 84 55 71 54
elixirsdeflora.efb@caramail.com
www.leselixirsflorauxdeflora.com

Le Sirop de rose

Recette partagée sous licence CC0
par Flora en août 2009

 

Ingrédients

1 litre d’eau
1 kg de sucre
1 kg de pétales de rose, odorants et surtout non traités !

Préparation : 10 minutes
Cuisson : 30 minutes
Attente : 1 jour

Préparation pour sirop de rose

Laver les pétales à l’eau froide.
Verser l’eau et le sucre dans une casserole. Porter à ébullition puis cuire à feu doux durant 20 min.
Ajouter les pétales de rose, mélanger le tout, couvrir et laisser reposer au frais durant une nuit.
Filtrer avec une passoire. Remettre sur le feu et recuire le sirop jusqu’à ébullition. Mettre en bouteille et conserver au frais.

Se conserve longtemps, si on le laisse au réfrigérateur.
Pour varier, ajoutez le jus d’un citron vert et la moitié de
son zeste.

LE CONSEIL DU CHEF :

Le sirop de roses sert à aromatiser les vins, le lait, l’eau, à fabriquer le sucre à la
rose, à parfumer et colorer les oeufs en neige, la crème anglaise et la crème chantilly. Il aromatise également des yaourts et des fromages blancs. On peut l’ajouter au jus des salades de fruits.

Un lien pour aller plus loin…

www.cuisine-libre.fr/carnets/flora

Papillote de cabillaud aux fruits exotiques

Recette Linéa
Centre Bien-être Thonon-les-Bains

 

Kcal/par personne : 445
Temps de préparation : 20 minutes
Temps de cuisson : 20 minutes
Niveau : Facile
Coût : Abordable

POUR 4 PERSONNES

4 dos de cabillaud en filets
2 mangues
1 citron vert
4 pluches d’aneth
20 cl. de crème liquide légère
230 gr. de litchis en conserve ou frais
3 c. à soupe d’huile d’olive
1 c. à café de graines de fenouil
sel et poivre

PRÉPARATION

    1. Pelez les mangues, coupez-les en deux, ôtez les noyaux et taillez leur pulpe en lamelles. Egouttez ou épluchez si frais les litchis. Lavez et séchez l’aneth. Pressez le citron. Préchauffez le four à th.7 – 210 C°.
    2. Découpez 4 grands carrés de papier sulfuré. Posez 1 pavé de cabillaud au centre de chacun d’eux et répartissez autour les lamelles de mangue et les litchis. Salez, poivrez et parsemez de graines de fenouil et de pluches d’aneth. Arrosez d’un filet d’huile d’olive. Fermez hermétiquement les papillotes et enfournez pour 20 minutes.
    3. Environ 5 minutes avant la fin de la cuisson, versez la crème liquide et le jus de citron dans une casserole, salez, poivrez et chauffez sans ébullition. Au sortir du four, servez les papillotes avec la sauce.

Bon appétit !


Des liens pour aller plus loin…

centrelinea@gmail.com
www.centre-linea.fr

Carpaccio de boeuf, Fenouil et cocos plats

Recette Linéa
Centre Bien-être Thonon-les-Bains

 

 

Kcal/par personne : 430 Kcal/pers.
Temps de préparation : 30 minutes
Temps de congélation : 1 heure
Temps de cuisson : 5 minutes
Niveau : Facile
Coût : Abordable

Nombre de personnes : 4

INGRÉDIENTS

400 gr. de filet de boeuf
1 fenouil
150 gr. de cocos plats
1 citron
5 c. à soupe d’huile d’olive
Sel de Guérande et poivre du moulin

PRÉPARATION

1 – Emballer la viande dans un film alimentaire et la congeler 1 heure.

2 – Laver, effiler les cocos, les couper en tronçons et les blanchir. Prélever le zeste.du citron, puis presser la chair en jus.

3 – Découper le filet de boeuf congelé en très fines lamelles. Les poser entre 2 feuilles de film alimentaire et les aplatir avec le plat de la lame du couteau. Réserver au frais.

4 – Mélanger 2 cuillères à soupe d’huile d’olive et le jus de citron puis en badigeonner un plat. Saler, poivrer et disposer le carpaccio. Arroser de 2 cuillères d’huile, filmer et réserver au frais.

5 – Effeuiller le fenouil et le râper grossièrement. Dresser sur assiette les tranches de viande, le fenouil râpé, les cocos plats, verser le reste de l’huile, assaisonner et décorer du zeste de citron. Servir aussitôt.

Bon appétit !


Des liens pour aller plus loin…

Linéa Clinique Minceur, Anti-âge et Mieux-être
centrelinea@gmail.com
www.centre-linea.fr

 

 

La confiture de cynorhodon

Par Surya Mampuya
Praticienne

 

 

Le cynorhodon, incontournable de l’hiver : c’est le « gratte-cul », fruit de l’églantier (rosier sauvage) que nous vous proposons de découvrir.

Totalement indiqué durant cette saison, c’est un vrai cocktail de vitalité ! Un petit fruit d’ailleurs aussi riche en vitamine C qu’un citron ! Il contient entre autres du bêtacarotène, des antioxydants et des minéraux.

C’est après les premières gelées que le fruit se récolte et c’est donc en cette période que vous le cueillerez avec plaisir aux abords d’un champs sauvage pour agrémenter vos infusions. N’oubliez pas de retirer l’intérieur avant de le consommer car les poils sont urticants. L’usage le plus plaisant reste néanmoins la confiture qui permet de bénéficier agréablement de tous ses bienfaits.

Voici ma recette pour 500 grammes de cynorhodons environ:

• Laver, trier, évider et rincer les cynorhodons afin qu’ils soient bien débarrassés de leurs poils.
• Peser et égaler le poids en sucre.
• Réserver le sucre pour plus tard.
• Recouvrir d’eau dans une casserole les cynorhodons et faire cuire jusqu’à ce que les baies soient tendres.
• Mixer.
• Puis passer au chinois afin d’avoir une purée lisse.
• Faire cuire la mixture le sucre durant un quart d’heure.
• Mettre en pot selon le protocole habituel pour les confitures.

Dégustez !


Espace Fleur de Lune
Surya Mampuya

5 épices pour renforcer votre système immunitaire

5 épices, pour booster votre système immunitaire, ne lésinez pas sur les épices! Leurs vertus médicinales ne sont plus à démontrer. Incorporez-les dans votre alimentation quotidienne pour l’apport nécessaire en principes actifs (1 cuillère à café/épice/jour).

1. Le curcuma
Un excellent anti-inflammatoire et anti-viral.Très riche en antioxydants, c’est un antiseptique au fort pouvoir cicatrisant. Il facilite la digestion et a des propriétés dépuratives. Il prend soin du système digestif, notre deuxième cerveau.

2. Le gingembre
Ses propriétés thermogéniques brûlent les graisses et activent le métabolisme. Il contribue également à une meilleure digestion et aide à lutter contre la fatigue.

3. Le thym
Par ses vertus antivirales et antibactérienne, le thym lutte efficacement contre les infections pulmonaires (attention, ceci n’est pas suffisant pour des symptômes sérieux, consulter un médecin) et la fatigue. Il est riche en zinc, fer, magnésium et calcium.

4. La cannelle
Ses polyphénols antioxydants renforce la résistance de l’organisme, notamment du système immunitaire, grâce à sa richesse en fer et manganèse.

5. La cardamome
Anti-spasmodique, elle participe également au bien-être digestif. Elle est également anti-fatigue et riches en actifs anti-infectieux.

La Capucine, une automnale bienfaitrice

La capucine fait partie de la famille des Tropaeolacées. Le genre capucine compte une quarantaine d’espèces, mais c’est la grande capucine qui nous
intéresse ici. Plante grimpante, elle peut atteindre un mètre de hauteur.

Son feuillage vert émeraude aux feuilles rondes et pétiolées est superbe. Ses
fleurs éperonnées aux pétales dentelés, sont de couleurs très vives qui se déclinent en camaïeux de jaune-or, orangé et rouge vermillon.

Son exubérance visible de loin est un régal pour les yeux et l’âme. La capucine est à la fois ornementale, comestible et médicinale. La grande capucine a été introduite en Europe par des conquistadors hollandais vers 1680. Elle a fait rapidement son apparition dans les jardins des simples au sein des monastères, reconnue comme plante aromatique et médicinale de choix. Louis XIV aimait offrir des capucines à Madame de Maintenon, sa favorite.

 

Peut-être est ce de cette ardente relation que vient la symbolique de la capucine, car en langage floral, elle raviverait la passion
amoureuse. D’ailleurs, au 17e siècle, on l’appelait fleur d’amour.
Dans le jardin, elle attire tant les pucerons qu’elle protège ses voisines végétales des petits insectes prédateurs. C’est pourquoi il est important de bien la nettoyer avant de la consommer. La capucine fleurit de juin à octobre et peut être cueillie pendant toute cette période. La feuille et la fleur peuvent être ajoutées crues dans une salade, ce qui lui apporte une belle touche de couleur et de piquant, car leur saveur est très aromatique.

On consomme également les graines, ainsi que les boutons floraux
qui ressemblent à des câpres que l’on peut faire macérer dans du vinaigre.
Noter que la vraie câpre est issue du câprier (Capparis spinosa L.)
La capucine possède de nombreuses vertus en phytothérapie, souvent méconnues ou oubliées. Selon le but recherché, on utilise la fleur, la feuille, ou la graine. Elle peut se prendre en cure sous diverses formes galéniques : infusion (fleur et feuille), décoction (graine), jus, teinture mère, alcoolature, sirop.

Elle se consomme en préventif et en curatif. La jolie plante est riche en vitamine

Elle participe à l’équilibre du système immunitaire : c’est un « antibiotique » naturel.

 

La capucine est un bon remède contre la grippe et les affections respiratoires
par ses effets antiseptiques et mucolytique : elle favorise ainsi l’évacuation
des sécrétions nasales et bronchiques par son action expectorante. Elle est un
bon anti-inflammatoire pour soulager la toux, l’otite et l’amygdalite. La capucine est également préconisée contre les inflammations
rénales et intestinales. De plus, elle est diurétique et a une action
anti-infectieuse des voies urinaires. Sa graine est utilisée pour un usage dépuratif doux et comme vermifuge.


La capucine en externe est principalement utilisée en pommade et cataplasme pour désinfecter et cicatriser les petites plaies. En lotion, elle combat l’acné et tonifie le cuir chevelu pour prévenir la chute des cheveux par effet rubéfiant.

La capucine est aussi bienfaitrice pour la santé psychique. Aux portes de la grisaille automnale, elle ensoleille les cœurs en les emplissant d’enthousiasme et de courage. Elle permet de faire le plein de chaleur et de lumière afin de se protéger contre les dépressions hivernales modérées.

Elle revitalise tout particulièrement les tempéraments lymphatiques (ou flegmatiques) qui peuvent être tentés «d’hiberner». Elle aide à lever les forces volontaires de ceux qui ont tendance à la procrastination ou à l’intellectualisation et qui ont des difficultés pour passer à l’action.
Dans ces cas, on peut la prendre également sous forme d’Elixir floral.
La capucine est très simple d’utilisation, elle est l’amie bienfaitrice de
toute la famille.

« Si la vie n’est qu’un passage, sur ce passage au moins semons des fleurs ! »
Montaigne

Conseil de lecture
Atlas des plantes médicinales indigènes par Paul Harriot, aux Éds Bibliomane.
Un ouvrage de 1909 : 144 planches en couleur et l’étude de 364 plantes médicinales.
Et une collection complète à découvrir. Un régal pour tous ceux qui s’intéressent à la botanique de terrain et à la phyto !

Nadia Abès
Phyto-aromathérapeute
& compositeure de parfum
94120 Fontenay-sous-bois

Quelques astuces beauté au naturel post été

Réaliser un masque hydratant

1 cuillère à café d’argile (blanche, rouge, rose ou verte…)

1 cuillère à café d’hydrolat (rose, fleur d’oranger, menthe…)

Quelques gouttes d’huile végétale

 

Quelques astuces beauté 

Prolonger son bronzage avec de l’huile de carotte ou de buriti

Limiter la chute des cheveux avec un bain d’huile de coco, de ricin ou de
sapote

Effacer les boutons disgracieux avec du gel Aloe vera bio et de l’huile
essentielle de Ravintsara

Hydrater ses lèvres ou ses mains sèches avec du beurre de karité brut

Eliminer les toxines accumulées et retrouver une jolie peau avec une cure détox de raisin

 

Audrey Atzeni
Conseillère beauté bio et dermo-cosmétique
06 20 63 38 36
38000 Grenoble