Comment se former à l’acupuncture dans la plus pure tradition

par | Juil 5, 2021 | 0 commentaires

Par Jean Motte
Directeur du centre Imhotep

 

Jean Motte, directeur de l’Imhotep, centre de formation en acupuncture traditionnelle à Paris depuis 1995 vous donne sa vision de la formation et les valeurs portées par son enseignement.

Pourquoi un dieu égyptien pour une école de formation à un art chinois?

Imhotep était l’architecte de la pyramide de Djéser en 2650 avant notre ère. Et la légende raconte qu’au ciel, à cette époque, la constellation Scorpion piqua la constellation Orion qui tomba sur terre.

C’est Imhotep qui le soigna. Pour cet acte de bienveillance, le dieu des dieux, Amon Ra, sanctifia Imhotep qui devint alors l’architecte sur terre et le médecin des dieux au ciel.

Nous avons choisi aussi ce nom afin de montrer qu’il n’y a pas de limites humaines à notre recherche de la voie (Tao).

Nous nous faisons un point d’honneur à former des praticiens en acupuncture traditionnelle.

Comment se déroule la formation ?

Quatre années à apprendre les bases puis les techniques fondamentales de l’art de l’acupuncture. Nous partons à la découverte de la Terre et de la loi qui la gouverne, puis nous
apprenons les lois du ciel et enfin, comment celles-ci créent la vie et l’entretiennent. Tout ceci, encadré par les textes traditionnels à notre disposition.

Nous enseignons l’acupuncture ancienne issue d’une chaine ininterrompue de transmission de maître à élève.

Nous sommes la seule école de formation en acupuncture traditionnelle à proposer des cliniques en situation de cabinet sur des patients. Pour cela nous nous déplaçons dans différentes régions de France (deux fois par an) et nous vous apprenons le métier complexe dans sa relation humaine
et ses multiples approches cliniques.

Le Centre Imhotep est l’école de référence sur le contenu spécifique à l’acupuncture.

Nos points forts:

  1. Les stages cliniques, essence même de l’apprentissage du métier.
  2. La Chronopuncture, technique supérieure dans l’équilibration thérapeutique (voir notre article à ce sujet)
  3. L’esprit de compagnonnage et d’entraide sur lequel est construit tout le programme de
    l’école.
  4. La qualité des professeurs, acupuncteurs en activité et chercheurs dans les textes
    traditionnels.
  5. La connaissance des pouls

Tout ce travail de transmission ne peut se faire sans appliquer les maximes du Taoïsme qui nous permettent de comprendre et d’observer une autre façon de vivre en harmonie et respect avec le cycle de la grande Nature.

Une des pensées majeures du Taoïsme est celle qui nous est chère: lorsque tu équilibres l’homme tu guéris le Ciel et la Terre.

Une formation unique, une approche unique de l’acupuncture traditionnelle. Elle est « calquée » sur le rapport P. Lannoye, déposé en 1996 au parlement européen, déterminant un nombre
d’heures et une monographie de fin d’étude.

Si vous souhaitez devenir un praticien en acupuncture, cette école est faite pour vous !

Jean Motte
Acupuncture traditionnelle chinoise | Directeur du Centre Imhotep, Ecole en acupuncture traditionnelle

www.centre-imhotep.com
www.jeanmotte.com

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez tous nos articles sur la même thématique:

Mes catégories

A quelle adresse peut-on vous envoyer des nouvelles Zen une fois par mois?