Le bien-être dans les écoles, petit tour d’horizon

par | Mar 30, 2020 | 0 commentaires

Par Mag’Zen

L’empathie, ça s’apprend !

Au Danemark, depuis 1993, des cours d’empathie sont enseignés aux enfants de 6 à 16 ans à raison d’une heure par semaine. Cette heure est dédiée à la résolution des conflits, à un problème qu’un élève peut rencontrer au sein du groupe. Une personne entendue est une personne qui saura écouter et qui verra l’autre comme une épaule sur laquelle se reposer c’est peut-être une raison pour laquelle le Danemark figure sur le podium des pays des plus heureux du monde !

Et en France… ?

Omar Zanna, docteur en sociologie et en psychologie, professeur des universités en science de l’éducation a mis au point et validé, en partenariat avec des enseignants, un protocole qui consiste à mettre en scène les expériences partagées des émotions pour éduquer à l’empathie. Plusieurs enseignants s’en inspirent, l’école Henri Wallon, à Trappes (Yvelines) en a fait un apprentissage à part entière.

Des sites pour aller plus loin….

https://www.vousnousils.fr/2018/05/14/eduquer-a-lempathie-la-cle-dun-bon-climat-scolaire-614310

https://ecole-et-bienetre.com/enseigner-avec-empathie-6-cles/

Le Jeu de peindre

Arno Stern chercheur et pédagogue. Inventeur du Closlieu dans lequel est née une notion de « Education Créatrice » et de la table-palette, il a mis au point le « Jeu de peindre ». Un lieu clos favorise la création, la table-palette est une offre de couleurs sans nécessité de préparation ; cela pour s’exprimer sans jugement et sans but de montrer ses œuvres à l’extérieur. De l’enfant qui dessine sans contraintes et sans enseignement, Arno Stern défend l’idée qu’il se livre à un jeu sans spectateurs où il se libère de toute influence pour accomplir des actes essentiels et affirmer sa personnalité.

Et en France… ?

De nombreuses écoles Montessori mettent en place des ateliers du « Jeu de Peindre » afin de favoriser l’expression libératrice. Et bien sûr de nombreux enseignants s’en inspirent et l’adaptent à leurs salles de classe comme le démontre cette institutrice qui explique les bienfaits de ces moments sur sa classe : http://emilie44.over-blog.com/

Des sites pour aller plus loin….

www.arnostern.com

https://enfance-positive.com/jeu-de-peintre-darno-stern-trois-points-cles/

Les écoles potagers

Aux Etats-Unis, la restauratrice Alice Waters après un séjour en France a lancé en 1995 le « Edible SchoolYard Project » afin de faire changer la relation de l’enfant à sa manière de s’alimenter. Il ne s’agit pas seulement d’avoir un potager au sein des écoles mais d’en faire un outil pédagogique puissant. Planter, faire pousser, cuisiner, manger sont autant de sujets à

aborder entre les élèves et leurs professeurs mais bien sûr la vie végétale alimente les cours de biologie, de physique et entraîne des conversations sur l’environnement et la protection de la planète : une mine d’or éducative et humaine !

Et en France… ?

Enormément de projets sont menés dans ce sens ! La preuve en est la 22ème édition de La semaine du jardinage pour les écoles qui s’est déroulée du 16 au 21 mars 2020. Lors de cet évènement, 400 jardineries accueillent 55000 élèves pour des ateliers pratiques de semis, plantations et découverte des plantes.

 

 

Mes catégories

A quelle adresse peut-on vous envoyer des nouvelles Zen une fois par mois?