Les bienfaits de la réflexologie plantaire

par | Nov 4, 2019 | 0 commentaires

Rencontre avec Mélanie Cassegrain
Naturopathe et réflexologue plantaire

Mélanie Cassegrain vient du milieu agro-alimentaire où elle développait pour une entreprise des recettes de jus de fruits et de sodas qu’elle-même ne consommait pas. En désaccord avec sa nature profonde, et la façon d’avoir été élevé par une grand-mère proche de la nature, et partisane des soins naturels, Mélanie décide de se tourner vers autre chose, qui soit en accord avec son état d’esprit, et plus encore après la venue de ses filles : la réflexologie plantaire…

Mag’Zen : Bonjour Mélanie, pouvez-vous nous dire en quoi consiste la réflexologie plantaire ?

Mélanie Cassegrain : C’est une méthode préventive et de traitement qui utilise les zones réflexes du pied. Elle permet de soulager de nombreux maux du quotidien. Le pied représente le corps physique en miniature. Il y a 85 points réflexes miroirs de 85 points de notre corps.

Mag’Zen : Comment êtes-vous venue à cette méthode ?

Mélanie Cassegrain : Par la naturopathie. Lorsque je me suis tournée vers la naturopathie, il y avait dans ma formation un module de réflexologie plantaire. Cela a été la révélation. En fait, j’ai toujours été intéressée, depuis que je suis petite, aux pieds et je me les suis toujours massée.

C’est ainsi qu’après mon diplôme je me suis installée en tant que naturopathe mais aussi de réflexologie, et 80% de ma clientèle aujourd’hui, vient pour la réflexologie plantaire.

Mag’Zen : Pourquoi pensez-vous que la réflexologie plantaire apporte du bien-être à la personne ?

Mélanie Cassegrain : C’est le toucher qui en relation avec le corps, stimule les endorphines : l’hormone du plaisir. Il stimule également les systèmes nerveux, sanguin, lymphatique, hormonal. On arrive à une détente complète du corps. En insistant sur les zones à problème, on rééquilibre le corps dans sa globalité.

À savoir aussi que le travail agit, bien sûr selon la personne, pendant les 21 jours suivants une séance. Le corps retrouve alors son bien être naturellement.

Mag’Zen : Avez-vous remarqué des transformations sur vos patients après une séance ?

Mélanie Cassegrain : Oui, un visage plus détendu. Les jours suivants, un meilleur sommeil, plus de problème de constipation. Un regain d’énergie.

La réflexologie plantaire est fondamentale pour la vie, le bien être. Cela semble compliqué aujourd’hui pour les personnes de prendre du temps pour eux, or tous nos maux sont liés à notre façon de vivre.

Si nous prenons soin de soi, nous prenons soin des autres et de la nature. Une séance peut être pour les personnes qui n’en n’ont pas l’habitude de prendre du temps pour eux, un moment de bien être qui perdure sur plusieurs jours.

Mag’Zen : Comment pratiquez-vous ?

Mélanie Cassegrain : Je masse les zones les plus douloureuses, les plus tendues du pied.

Je ne m’attarde pas sur les symptômes, je m’appuie sur le ressenti du pied, sur ce qu’il me dit. C’est la cause que je cible.

Mag’Zen : Avez-vous un exemple à nous donner ?

Mélanie Cassegrain : Oui. Une personne qui vient pour un problème circulatoire (le symptôme), je ne m’y attarde pas. Par contre, je vais déceler la zone problématique correspondante. C’est un ressenti par le toucher. Concrètement, je peux percevoir sous mes doigts comme des grains de sable ou un aspect mou, ou dur ou encore couvert de corne.

La corne dit au pied « je protège ton organe ». Oui, il faut comprendre que le corps trouve toujours un moyen de se protéger. Un autre exemple, dans mon cas, j’ai de la corne sur l’extérieur du gros orteil. C’est relié à un problème de cervicales, que j’ai.

Plutôt que d’enlever la corne sans savoir à quoi cela correspond, il est préférable de l’étudier, d’entendre son message pour soigner la cause et non l’effet.

Mag’Zen : Merci Mélanie pour cet éclairage. Avez-vous autre chose à ajouter ?

Mélanie Cassegrain : C’est incroyable ce que le corps peut nous dire sur nous-mêmes, cela peut même remonter à des événements bien antérieurs, et le pied peut nous en parler.

Mag’Zen : je dirai, avec une note d’humour : quel pied ! Ou Je prends mon pied ! (Rires). Plus sérieusement, dites-nous avez-vous un conseil à donner pour finir cette interwiev ?

Mélanie Cassegrain : Mon conseil est de reprendre contact avec la nature. Écouter son coeur plutôt que sa tête. Apprendre à écouter avec son coeur…

Mag’Zen : Merci Mélanie pour cette belle rencontre. Nous vous souhaitons une belle continuation dans votre entreprise du bien être par la réflexologie plantaire.

Interview de Fran Conte

Mélanie Cassegrain
Naturopathe et réflexologue plantaire
Massage bien-être – massage parents-bébé
https://www.melaniecassegrain.fr/

Mes catégories

A quelle adresse peut-on vous envoyer des nouvelles Zen une fois par mois?