Qu’est-ce que le Zéro Déchet?

par | Nov 23, 2020 | 0 commentaires

Par Marie VIVIER
Coach en zéro déchet et consommation responsable

CONFIDENTIEL IL Y A ENCORE QUELQUES ANNÉES, LE ZÉRO DÉCHET EST AUJOURD’HUI OMNIPRÉSENT DANS NOTRE QUOTIDIEN. POURTANT, IL EST SOUVENT MAL COMPRIS ET ASSIMILÉ AU SIMPLE FAIT DE RECYCLER SES DÉCHETS. UNE PETITE MISE AU POINT S’IMPOSE.

Cette expression vient du terme anglais « Zero waste », qui peut certes se traduire par « zéro déchet », mais également par « zéro gaspillage ». De fait, ce mouvement peut se définir comme la recherche d’un modèle visant à ne générer aucun gaspillage de ressources, quelles qu’elles soient, en sortant du modèle du tout jetable, et par suite, à réduire autant que faire se peut notre production de déchets, qu’ils soient recyclables ou non. Ainsi, si le recyclage est une des actions possibles du zéro déchet, ce dernier ne s’y résume pas.
En outre, vous l’aurez compris, ce mouvement a une philosophie bien plus large que la simple volonté de réduire le volume de nos poubelles. Être « zéro déchet », c’est bien davantage prendre conscience des absurdités de notre système de consommation et réfléchir à son impact sur la planète. Finalement, la réduction de nos déchets n’est que la résultante de cette réflexion, et s’analyse bien plus comme une conséquence des changements mis en place dans ce cadre que comme un but à atteindre.
Pour résumer, adopter un mode de vie « zéro déchet » revient à s’interroger sur la notion de besoin, et à remettre en question notre façon de consommer, largement influencée par la publicité et le marketing, afin d’apprendre à revenir à l’essentiel.
Plus concrètement, ce mouvement suppose la mise en place de cinq règles extrêmement simples, connues sous le nom des « 5R » :
Refuser, ce dont on n’a pas besoin
Réduire, ce dont on n’a besoin ou ce qu’on ne peut pas refuser
Réutiliser, ce qu’on n’aura pas pu réduire ni refuser
Recycler ce qu’on ne peut réutiliser
Composter (To Rot en anglais) nos déchets au lieu de les jeter
Appliqués dans l’ordre, ces principes de base permettent de mieux appréhender ce qu’est le zéro déchet et comment le mettre en œuvre simplement dans son quotidien.
Bien entendu, ces règles ne sont pas exhaustives et peuvent s’y rajouter de nombreuses autres actions telles que le fait de réparer ce qui peut l’être au lieu de jeter, acheter de seconde main ou encore privilégier des critères tels que la localité, l’éthique et la durabilité pour nos achats neufs.
En conclusion, adopter un mode de vie zéro déchet est à la portée de tous, même à raison d’infimes changements dans notre quotidien. La voie est désormais ouverte.

Marie VIVIER
Coach en zéro déchet et consommation responsable
www.moinscmieux.com

Mes catégories

A quelle adresse peut-on vous envoyer des nouvelles Zen une fois par mois?