Faites de votre passion un métier!

Rencontre avec Lucie Raymond
Atelier Couture Lou&Cie, Thonon-les-Bains

 

Bonjour Lucie, vous avez ouvert un café couture, ces mots évoquent tout de suite un moment de convivialité, comment cela se traduit-il durant les cours ?

En effet, l’idée est de passer un moment de détente et de convivialité…
Nous réalisons les projets que nous avons envie autour d’un café, d’un thé, tout simplement !

Dans quel but les personnes qui prennent des cours viennent-elles ?

Elles viennent tout d’abord parce qu’elles ont envie d’apprendre à faire quelques choses de leurs mains, la couture offre tellement de possibilités…    Et puis celles qui reviennent plus souvent, sont celles qui prennent du temps pour elles ! Ce fameux moment de détente pour soi !! Qui est d’autant plus
valorisant car la finalité est d’avoir réalisé quelque chose de ses mains ! Beaucoup me disent qu’elles sont détendues après avoir fait leur 1er cours… Elles oublient les tracas du quotidien et se concentrent sur ce qu’elles ont à créer !

L’envie de (se) faire plaisir, le surpassement de soi, la satisfaction de suivre son propre travail, ces valeurs doivent certainement attirer les parents… avez-vous beaucoup d’enfants dans vos cours ? des ados aussi ?

J’ai beaucoup d’enfants de 9 à 13 ans qui viennent parce que ça les intéresse, et qu’ils ont un sens de la création qui les passionne. Parce qu’ils aiment les travaux manuels, et que leur satisfaction est grande !
En couture, «Rien n’est grave»… Si certaines coutures ne sont pas bien
faites, on défait et on recommence, afin que la satisfaction soit plus grande !
Je leur propose d’être juge de leur propre travail et non de celui des autres !

Quelle est votre plus grande satisfaction durant vos échanges avec tous vos élèves ?

Ma plus grande satisfaction, c’est de voir arriver une élève avec une réalisation
faite toute seule sans avoir besoin de mon aide !!! Ça m’est arrivé, il n’y a pas plus tard que hier ! C’est très émouvant, et comme cela est mon but, je me dis que j’ai accompli ma mission !


Atelier Lou&Cie
16, rue Vallon – 74200 THONON
09.81.87.97.78
www.atelier-loucie.com

Des liens pour aller plus loin…

L’école Supdemod à Lyon : www.supdemod.eu

Lycée professionnel Germain Sommeiller à Annecy
www.germain-sommeiller.ent.auvergnerhonealpes.fr/

Création d’entreprise, Initiative Chablais
favorisant la création d’entreprises sur le territoire du Chablais
http://www.initiative-chablais.fr/

Faites de votre passion un métier!

Rencontre avec Maud Lallier
Tapissier d’ameublement « Au décor de Maud »

 

 

Tout simplement, comment es tu arrivée au métier de tapissier ? Quel a été le déclencheur, le déclic ?

J’ai d’abord découvert l’association des compagnons du Devoir et du Tour de France par mon frère qui s’est engagé en tant que métallier ferronnier. C’est en lui rendant visite à la maison de Rennes que, dans la salle des Chefs d’oeuvres, j’ai fondu devant une magnifique coiffeuse d’un temps ancien.

Entrer dans l’univers d’une entreprise, d’un individu ce n’est pas évident, comment t’y prends tu ?

Ce sont les gens qui m’appellent pour réparer un store par exemple, pour créer un décor en choisissant des rideaux, changer le tissu d’un canapé ou refaire à neuf le vieux fauteuil des grands ou même arrières-grands-parents. Toucher des tissus et parler de leur intimité, leurs goûts ou de ce vieux fauteuil sur lequel ils sautaient petit, ce sont des sensations et des émotions partagées qui me permettent d’entrer dans leur univers.

Un meuble a toujours une histoire, vouloir le garder en le changeant est forcément significatif, que ressentent les personnes qui voient leurs objets transformés ?

C’est toujours de la fierté. Il y a ce sentiment d’avoir accompli quelque chose de bien. Ça peut être parce qu’on est un peu «écolo» et qu’on ne veut pas jeter, ou par ce qu’on a récupéré une chaise dans la rue parce qu’une idée nous est passé par la tête. Ou encore parce que le canapé était chez papi et mamie et que ça génère de bons souvenirs. C’est aussi un accomplissement ou une finalité.

Et à toi, que te procure ton activité ?

Mon métier me comble, je n’ai jamais le même fauteuil, ni le même tissu à travailler, ni le même client. C’est la diversité du travail qui est passionnant dans ce métier. Je passe de mon atelier, le nez dans la poussière de crin à dégarnir un vieux canapé, le lendemain choisir de beaux voilages pour une villa au bord du lac. Et le surlendemain je serais derrière ma machine à coudre pour confectionner de jolis coussins déco. En bref, j’aime beaucoup parler tissu avec mes clients, j’aime aussi la diversité du travail et le fait de réparer ou embellir les meubles et les intérieurs.


Maud Lallier
835 Rte des Moises 74550 DRAILLANT
maud.deco74@gmail.com
06.26.20.43.85
www.facebook.com/audecordemaud

 

 

Des liens pour aller plus loin…

 

Association des Compagnons du Devoir
www.compagnons-du-devoir.com

Le Lycée Lamarque à Lyon
www.lycee-lamarque.etab.ac-lyon.fr

Chambre des métiers d’Annecy
www.https://www.cma-74.fr/

Mathieu Moyson, créateur d’objets de décoration et jouets en bois recyclé

Depuis tout petit, Mathieu a la passion du bois. À force de travailler
pour lui-même, et de voir que ses oeuvres plaisent à d’autres,
il décide de lâcher son poste dans l’hôtellerie pour s’adonner à
sa passion en 2016.

 

En quoi consiste votre travail ?

 

Trouver du bois recyclé afin de le préparer car à la base il est brut. Je le rabote pour avoir des planches propres à utiliser. Ensuite je crée, j’imagine je fais des plans et je mets en oeuvre mes idées. Où trouvez-vous le bois que vous recyclez ? Ce sont des palettes qui sont non consignées et non traitées (lois européennes), je suis vigilant là-dessus, que je trouve dans les entreprises locales. Des contacts personnels qui me donnent de vieux meubles ou encore j’entreprends des démarches auprès de services pour le bois de rebus (bois échauffé et non vendable).

 

 

Comment vous viennent vos idées de créations ?

 

Ce sont souvent des projets que j’ai en tête depuis longtemps et je n’avais pas la machine adéquate à ce moment-là. Ce peut être aussi des oeuvres que je vois sur le web, que je remodèle à mon goût. Pouvez-vous nous dire quel genre de création vous réalisez ? En déco : des horloges, miroirs, coffrets pour les huiles essentielles ou élixirs floraux, des dessous de plats, des lampes. En jouet : des puzzles, des mobiles pour bébé. Des boucliers et épées pour les enfants. En mobilier : des tables de restaurants. Des boites de retours de livres. Des présentoirs pour livres d’enfants. Des coffres à bûches. Des niches pour chiens.

Quelle est votre clientèle ?

 

Beaucoup de particuliers intéressés par l’écologie et le recyclage. Des professionnels qui veulent se démarquer du tout fait. Qu’est-ce qui vous a poussé à faire ce métier ? L’indépendance. En hôtellerie, j’ai beaucoup donné et peu reçu. Au moins là, je donne beaucoup et je reçois beaucoup, car les gens sont satisfaits. Mes créations sont demandées et je m’aperçois que j’aime beaucoup faire cela.

 

 

Avez-vous un dernier mot ou un message à faire passer à nos lecteurs ?

 

Je pense qu’il est important de se respecter par rapport au travail. Travailler sainement. Comme tout ce que je crée, je le fais comme si c’était pour moi. Je respecte ma clientèle et je veux créer des produits sains.

 

 

Merci Mathieu et très bonne création.

 

Mathieu Moyson
Créateur d’objets en bois recyclé
Toutanboa ~ Moulin Fradet ~ 63460 Artonn
06 69 45 18 27